Pile à combustible dans l’aviation commerciale, l’A320 ATRA réduit de 27% ses émissions au sol

16/03/2011
Le centre d’Aéronautique Allemand, DLR, (German Aerospace center) mène depuis 3 ans un projet de train avant électrique fonctionnant à l’hydrogène : après l’atterrissage et au décollage les avions pourront utiliser ce système de propulsion sans utiliser une goute de carburant, il réduit les émissions des avions à l’aéroport de 27% et les nuisances sonores de 100%.

A320_ATRA_fuel_cell.jpg

Les tests en laboratoire on été concluants, deux moteurs électriques sont placés dans la roue, la pile à combustible délivre de l’énergie et permet de déplacer des avions pesant jusqu’à 70 tonnes.

A320_ATRA_fuel_cell (2).jpg

Sur une journée comptant sept décollages et atterrissages, cette technologie permet d’économiser 200 à 400 litres de carburant par jour tout en réduisant l’utilisation des moteurs et donc leur maintenance, approximativement 1200 heures en moins par an sur une base moyenne de 34 minutes au sol dans les phases de décollage et atterrissage.

A320_ATRA_fuel_cell (3).jpg

L’Airbus DLR A320 ATRA développé avec les partenaires du projet (Airbus et Lufthansa Technik) est désormais prêt pour les premiers tests de roulage qui devraient avoir lieu en Avril à Hambourg.

Via DLR


Par Technologic Vehicles
comments powered by Disqus
Découvrez
Archives
Sur le même sujet...