Daimler, Volkswagen, BMW, Ford : alliances et grands projets sur le marché de la voiture électrique

01/12/2016

Entre développement de bornes de recharge de voitures électriques performantes via un récent partenariat de taille et offensives électriques en tout genre, les constructeurs Volkswagen, Daimler, Ford et BMW ne sont pas en reste pour s’installer sur le marché de la voiture électrique et le déployer. Retour sur les actualités liées à ces constructeurs automobiles.

 

Un partenariat de grande ampleur pour développer les bornes de recharge rapides de voiture électrique

 

Daimler, BMW, Ford et Volkswagen, qui rassemblent les marques Ford, Mercedes, Smart, BMW, Volkswagen, Audi et Porsche, ont révélé mardi dernier avoir mis en place un partenariat d’envergure. L’alliance presque entièrement germanophile vise à créer une

société productrice de bornes de recharge de voitures électrique (et hybrides rechargeables) ultra-rapides et standardisées.

 

Les bornes que produiront ces quatre géants de l’automobile auront une puissance de 350 KiloWatts chacune, qui permettra aux automobilistes de faire un plein complet en 30 minutes (la recharge ne sera néanmoins pas gratuite). C’est environ douze fois plus rapide qu’une borne traditionnelle.

 

Le début de la mise en place des bornes est prévu pour l’année prochaine. D’ici à la fin de l’année 2017, l’objectif est d’en disséminer 400 à travers l’Europe, sur des points stratégiques - à savoir des “axes routiers importants” d’après les Echos.

 

Un partenariat unique en son genre qui figure selon les acteurs de ce dernier comme un

«pas important afin de faciliter le développement d'un marché de masse pour le véhicule électrique» (communiqué).

 

Il est aussi question de pallier au problème de réseau inégal d’infrastructures de recharge, mais également de résoudre le souci de perte de temps et de complexité organisationnelle soulevé par les bornes de recharge déjà existantes, qui peut être source de frein à l’achat d’un véhicule électrique pour un consommateur.

 

Des projets d’envergure autour de la voiture électrique pour les constructeurs automobiles

 

Ces derniers constructeurs ne s’arrête pas à ce partenariat pour booster le segment du véhicule électrique : ils semblent être sur les chapeaux de roues sur ce marché prometteur et lancent chacun à leur manière des offensives électriques ambitieuses.

 

Volkswagen, d’abord, a annoncé (à l’instar de Daimler il y a peu), vouloir investir quelques 10 milliards d’euros dans le secteur de la voiture propre d’ici à 2025, sans doute en grande partie pour redorer son blason à la suite du scandale des moteurs truqués qui le poursuit encore aujourd’hui. A terme, le groupe ambitionne de vendre près de 3 millions de voitures électriques, encore une fois à l’horizon 2025.

 

Le Mondial de l’auto parisien était aussi l’occasion pour Daimler de lancer sa gamme “EQ” avec Mercedes, avec laquelle le constructeur souhaite produire environ dix modèles électriques, pour la majorité à grande autonomie (SUV, Berlines), pour les autres - modèles Smart citadins, normalement au nombre de trois - à prix réduits.

 

BMW demeure le chef de file parmis les quatre : il est le premier à avoir lancé une gamme électrique, sa gamme “i”.

 

Leader de l’hybride rechargeable outre-Atlantique, Ford demeure néanmoins quelque peu à la marge sur le segment de l’électrique, avec des modèles dont l’autonomie n’est pas spectaculaire. Ce n’est pas sans compter sur ses projets en cours pour trouver une place de choix sur le marché : une Ford Model E (nom déposé en 2013) de plus de 300 km d’autonomie d’ici 2019 par exemple..

 

Par Technologic Vehicles
comments powered by Disqus
Découvrez
Archives
Sur le même sujet...