Des véhicules électriques innovants voguant sur l’eau, les Sea Bubbles arrivent à Paris en juin prochain

07/11/2016

Un an après leur création, les Sea Bubbles ont parcouru du chemin. Ces véhicules électriques futuristes “volant” au-dessus de l’eau sont en cours de test et devraient naviguer sur la Seine dès le mois de juin prochain. Attractives, elle s’exporteront probablement au-delà des frontières françaises.

 

Les Sea Bubbles, c’est quoi exactement ?

 

Les Sea Bubbles ont été créées par le navigateur Alain Thébault. Elles prennent la forme de petites capsules à 4 places survolant l’eau grâce à leurs foils (ailerons). Propulsées par un moteur électrique alimenté par deux batteries rechargeables, elles peuvent ainsi voguer au-dessus de l’eau à la vitesse de 18 km/h avec une autonomie située entre 80 et 100 km.

Leurs avantages ? Ils sont multiples. D’une part, elles ne créent pas de remous qui érode habituellement les murs fluviaux. Elles sont entièrement silencieuses et se manifestent comme une solution pour pallier les problèmes liés à un trafic urbain trop dense sur les routes citadines traditionnelles. Dernier point, et pas des moindres : elles sont entièrement écologiques. De la fabrication à l’utilisation en passant par la maintenance, tout est basé sur un système durable. Les Sea Bubbles sont à cet effet fabriquées à partir de matériaux biodégradables, ne polluent pas car fonctionnent à l’électricité, et leurs batteries seront alimentées grâce aux énergies renouvelables (énergies solaire et hydraulique puisées à quai).

 

L’avenir de ces véhicules électriques futuristes commence maintenant, et il est prometteur

 

Paris est la ville pilote de ce projet visionnaire. A termes, les Sea Bubbles pourraient être utilisées pour un système d’autopartage (l’innovation aurait d’ailleurs séduit le patron d’Uber et le gestionnaire des Vélibs à Paris). Le transport de professionnels ou la vente directe aux particuliers ont aussi été évoqués. Bref, les Sea Bubbles ne manquent pas de marques d’intérêt, même hors de l’hexagone : Londres ou Genève seraient par exemple également intéressées par ces petits véhicules électriques pour en équiper la Tamise et le lac Léman. Affaire à suivre de près… En tout cas, pour le moment, les prototypes des Sea Bubbles à échelle réduite sont en phase de test. La production des engins futuristes démarrera à partir du mois de février.

Par Technologic Vehicles
comments powered by Disqus
Découvrez
Archives
Sur le même sujet...