(VIDEO) Très haute performance pour le Can-Am Spyder F3-S électrique

04/07/2016

Le Centre des technologies avancées BRP- Université de Sherbrooke (CTA) a présenté un roadster concept Can-Am Spyder BRP électrique lors du « Electric Vehicle Symposium and Exposition « (EVS29), au Palais des congrès de Montréal le 19 au 22 juin dernier.L’EVS29 est un des plus grands colloques internationaux sur les véhicules électriques.

Lors de la présentation de l’engin, Pascal Ranger, directeur général du CTA a déclaré : « Nous sommes très fiers de participer au colloque EVS29 le plus renommé du secteur des véhicules électriques pour y présenter notre véhicule concept électrique. Le CTA se spécialise en électrification des véhicules, en mécatronique, en allègement des structures, en connectivité et en gestion acoustique. Notre approche prédictive réduit les frais et la durée de développement pour nos clients. »

Le projet de construire cette moto trois-roues a débuté en 2010 par la construction d’une version hybride. Plus de 20 étudiants ont participé à ce projet qui a mis cinq ans à se concrétiser et qui a nécessité un investissement de 11,3 millions de dollars.

Vers des sensations fortes

C’est un engin propre qui n’émet pas d’émissions. En outre, avec sa batterie de 16 kWh (brevetée CTA), il offre une autonomie de 170 km. Les roues sont aérodynamiques, réduisant de 5% la traînée aérodynamique.

La moto trois-roues est alimentée par un moteur à refroidissement liquide 3 cylindres Rotax, accouplé avec une boîte de vitesses semi-automatique.

Le mode « sport » est activé par le conducteur et lui permet d’exécuter une rotation contrôlée de la roue arrière tout en maintenant la stabilité du véhicule.

Aux Etats-Unis, on peut constater un intérêt grandissant pour ces motos trois-roues, surtout chez les motocyclistes seniors ou ceux qui sont handicapés, mais qui veulent connaître les joies de rouler dans le vent.

Par Technologic Vehicles
comments powered by Disqus
Découvrez
Archives
Sur le même sujet...