L’électrique chez les poids lourds Nikola Motor company : un succès déjà au rendez-vous

16/06/2016

Nikola Motor company suit les traces de Tesla, à plus "grande" échelle. L’entreprise ne mise pas sur une voiture électrique comme son mentor, mais voit les choses en grand en faisant le pari de lancer un camion routier électrique hybride. Et cela lui réussit : 7 000 réservations  (pour un acompte de 1 500 dollars chacune) ont déjà été comptabilisées alors même qu’il n’est encore qu’un prototype.

 

Les secrets de ce véhicule hors-norme

Baptisé “Nikola one” ce colosse en métal à 6 roues possède une puissance de 2 000 chevaux, pour une autonomie de quelques 1 900 km. Chacune des roues est dotée d’un moteur électrique dont l’alimentation en énergie est assurée par une batterie de 320 kWh associée à une turbine à gaz naturel.

Côté équipement, Nikola one n’est pas en reste non plus. Vue panoramique pour une conduite aisée, une cabine confortable un tiers plus espacée que celle de ses cousins à moteurs diesel, un écran tactile de 15 pouces pour contrôler l’engin ainsi qu’une connexion aux réseaux 4G et au wifi sont autant d’éléments qui accroissent sa valeur ajoutée.

 

 

Un coût qui ne décourage pas les acheteurs

Cette technologie de pointe a un prix: le poids lourd de classe 8 sera vendu aux USA pour un montant situé entre 300 000 et 360 000 euros (4 000 à 5 000 euros/mois), selon les configuration et options choisies par le client. Soit quatre fois plus cher que les camions à moteur diesel. Toutefois, 100% du bail mensuel pour chaque propriétaire sera compensé par la gratuité du carburant pour le premier million de kilomètres, alors qu’un camion classique nécessite pour la même distance environ 500 000 dollars de carburant et maintenance.

 

 

Le succès précoce de la machine ne laisse pas son PDG indifférent

Le coût exorbitant du véhicule n’est visiblement pas un frein à l’achat, compte tenu du nombre spectaculaire de commandes effectuées 6 mois avant sa commercialisation, qui aura lieu à partir de décembre 2016 à Salt Lake city, Utah (où est basée l’entreprise).

Devant l’engouement généré, Trevor Milton le PDG de Nikola Motor company ne dissimule pas son enthousiasme:  “Notre technologie a une avance de 10-15 ans sur les autres fabricants d'équipement d'origine (FEO) concernant l’efficience énergétique (...). Nous sommes les seuls FEO à avoir des camions à émissions quasi-nulles (...). Avoir réalisé plus de 7 000 réservations totalisant plus de 2,3 milliards de dollars, 5 mois avant notre cérémonie de dévoilement, est sans précédent.”

Ce dernier ne cache pas non plus son ambition: “nous pensons dépasser les actuels leader du marché tels que Daimler, PACCAR, Volvo et Navistar en termes de commandes d’ici 1 à 2 ans.

(...) Nous avons montré aux autres FEO et leur actionnaires pourquoi ils devraient êtres nerveux au sujet de Nikola Motor company.”

Par Technologic Vehicles
comments powered by Disqus
Découvrez
Archives
Sur le même sujet...