Bluebird DC50 et Bluebird GTL, héritières d'une longue lignée

17/07/2013

A l’occasion du Festival de Goodwood, Bluebird, les spécialistes des records de vitesse ont présenté deux modèles, la DC 50 une sportive électrique qui pourrait être produite en edition limitée de 50 exemplaires et la Bluebird GTL, une monoplace électrique qui va participer au prochain championnat du monde de formule 1 électrique, Formula E


Bluebird_DC50.jpg

Les deux véhicules ont été conçus par le petit-fils de celui qui fut 9 fois recordman du monde de vitesse, Sir Campbell. C'était il y a presque 50 ans.


L'évocation du nom Bluebird ne vous dit sans doute rien, car vous avez moins de 70 ans pourtant il s'agit de l'un des patronymes les plus célèbre que puisse porter une voiture de sport. Et cette Bluebird DC50 ne devra pas faire exception car elle a de qui tenir. 

Don Wales est l'héritier de Sir Malcolm Campbell, un britannique qui collectionna les records de vitesse au début du siècle dernier. La DC50 et la GTL ont été imaginées pour fêter comme il se doit le premier des 9 records obtenu par ce journaliste automobile entre 1924 et 1935 passant ainsi de la vitesse de 235 km/h à celle complètement folle de 485 km/h, et ceci, bien avant le début de la seconde guerre mondiale. Sir Campbell est longtemps resté l'homme le plus rapide sur Terre… 

La deuxième raison d'être de la DC50, elle est la version sage de la Bluebird GTL qui participera au futur championnat du monde de formule 1 électrique, la Fomula E qui débutera dans un an. D'ici là, impossible d'en savoir plus.

Bluebird_GTL.jpg

Comme sa grande sœur, la DC50 ne renie pas ses origines mais fait le pari de l'avenir. Son moteur électrique développe 360ch et son design fait penser à une MacLaren F1. Mais là encore, le culte du secret est de rigueur et on n'en saura pas davantage avant le salon Sustainable Moto Expo qui aura lieu les 28 et 29 septembre prochain à Beaulieu au Royaume-Uni.

En tout cas, de ce que l'on peut voir, elle est magnifique avec ses deux portes à ouverture « papillon » et à commande électrique. De plus, elle est annoncée avec une autonomie intéressante de 320 km. Evidemment pas de choix pour le colori, elle ne sera disponible qu'avec une carrosserie bleu « Bluebird » ! On ne plaisante pas avec l'héritage du passé.

Article par Jérémi Michaux
Par Technologic Vehicles
comments powered by Disqus
Découvrez
Archives
Sur le même sujet...