Exagon Furtive-eGT, the SLS Electric Drive killer! (video & galerie)

11/03/2013

Nous vous l’avions déjà présentée au Mondial de Paris, mais l’Exagon Furtive-eGT est encore une des stars de ce Salon de Genève 2013.

Furtive_eGT_2013.jpg

Les performances annoncées sont d’ordre stratosphérique et la Française empiète même sur le terrain des supercars.


Le 0 à 100km/h est annoncé en 3,5 secondes, soit juste derrière une Mclaren MP4-12C ou encore 1 dixième de mieux que la mythique Ferrari Enzo. La vitesse de pointe, bridée, s’établit à 250km/h, de quoi suivre les plus rapides berlines allemandes sur Autobahn!

Mais la Furtive-eGT c’est avant tout un concentré de technologie exceptionnel.


Tout d’abord les deux moteurs développés par Siemens produisent 148kW chacun avec un rendement proche de 98% ! Outre les 402ch et les 550nm de couple, le plus impressionnant reste la disponibilité de la puissance, un dixième de seconde ! Effleurez la pédale d’accélérateur et la réponse espérée ne se fera pas attendre.

Autre avantage des moteurs électriques, le freinage, en effet les moteurs contribuent à la décélération, de plus Exagon a fait appel à ce qui peut être la meilleure marque de freins au monde, les français de chez Beringer. La force de freinage peut donc atteindre 1,2g soit quasiment au dessus de toute concurrence, attention donc en sortant de votre restaurant préféré !

On vous l’a dit cette Furtive-eGT est bourrée  de technologie, une monocoque en carbone de 124kg, une carrosserie entièrement en carbone, des batteries SAFT de 53kWh à la pointe de la technologie, une boite de vitesses à trois vitesses sans rupture de couple. Le centre de gravité est extrêmement bas, plus bas que la plupart des supercars en production, pour un poids annoncé de 1640kg. 

Furtive_eGT_2013 (_6).jpg

Les trains roulants ainsi que les pneus ont été développés en partenariat avec Michelin, cela afin d’atteindre le potentiel maximal de cette Furtive-eGT.

L’éclairage complet de la voiture, intérieur comme extérieur est réalisé en full LED, on retrouve aussi à l’intérieur un tableau de bord qui est un écran digital de 12 pouces. Vous pourrez aussi choisir parmi 4 modes de conduites, standard, éco, ville et Sport.

Concernant l’autonomie,

La Française dispose de 360km en cycle urbain et 310km en cycle mixte, ce qui en mode full électrique est une performance remarquable, et sur le papier meilleur qu’une Tesla Roadster S qui était la référence jusqu'à lors.

A noter que la Furtive-eGT pourra être équipée d’un « Range Extender » comme sur une Fisker Karma pour rester dans le premium. Ce prolongateur d’autonomie, permettra de porter l’autonomie (avec 25l d’essence) à 807km en cycle urbain, ou 735km en cycle mixte, il vous permettra aussi de ne pas tomber en panne d’électricité ! A noter qu’une charge rapide est possible est permet de passer de 30% à 80% de batterie en...32 minutes !!

Furtive_eGT_2013 (_14).jpg

La Furtive-eGT devrait donc être plus performante que la SLS Electric Drive pour un prix sensiblement similaire.
Exagon proposera à ses clients un système complet de personnalisation qui pourra répondre à la moindre de vos demandes et surtout mettre en avant le savoir-faire à la française. De plus les services de maintenance et de mises à jour informatiques pourront à l’image de Bugatti être réalisés directement chez le client
 
La Furtive-eGT est déjà commercialisée, il vous faudra débourser environ 400.000€ (à partir de 370.000€) pour en devenir un des futurs propriétaires. Les premiers modèles seront livrés fin 2013.

Article par H. Le Flanchec
Par Technologic Vehicles
comments powered by Disqus
Découvrez
Archives
Sur le même sujet...