Golf 7 motorisations essence et diesel de 85g/km a 139g/km

10/03/2013

Les nouveaux moteurs de la Golf 7 sont plus sobres, performants et écologiques ainsi, le Salon de Genève 2013 vient de la couronner comme voiture de l'année.


Golf7_Geneva.jpg

En 2014, la nouvelle Golf 7 disposera d'une motorisation hybride et d'une autre tout-électrique. Mais attendant, quatre nouveaux moteurs thermiques sont présentés sur le salon. Les voici classés selon leur rejets de CO2.

Golf7_Geneva (2).jpg

Les rejets de CO2 de la Golf 7 se situent entre 85g/km et 139g/km selon que l'on opte pour la version diesel TDI BlueMotion ou pour la sportive GTI. Mais à tout seigneur, tout honneur, commençons par la version la plus sobre qui est un diesel, un type de motorisation très décrié ces temps-ci pour sa propension à rejeter des particules fines mais qui, à puissance égale, libère moins de CO2 que les moteurs sans-plomb.

Entre particules fines et rejets de CO2, la Commission européenne a tranché et déclare la chasse aux premières, ce qui n'empêche pas Volkswagen de présenter à Genève autant de nouveaux moteurs fonctionnant au gazole qu'à l'essence (2 chacun).  


Le plus sobre et écolo, le 1,6 l TDI BlueMotion (85g/km)


La Golf 1.6 TDI BlueMotion de 110 ch est un véritable chameau puisqu'elle ne consomme que 3,2 l /100 km en cycle mixte pour des rejets de 85 grammes de Co2/km. Volkswagen l'annonce d'ailleurs 14% plus efficient que l'ancienne version notamment grâce à une réduction de 100 kg du poids de la Golf VII, à des améliorations techniques du moteur et de la boite de vitesse mais aussi au système stop/start et à des pneus à faible résistance au roulement de série. Cette version sera l'amie de votre porte-monnaie au quotidien.

Volkswagen présente aussi à Genève son nouveau break Golf Variant qui rejette 87g de co2/km avec la même motorisation et consomme 3,3 l/100 km. En France les acheteurs de cette motorisation bénéficieront d'un bonus écologique de 550€.  


Gaz naturel liquéfié pour la TGI BlueMotion (94g/km)


Volkswagen présente une nouvelle version de son moteur au gaz naturel et en profite pour revoir son appellation qui passe d'« EcoFuel » à « TGI BlueMotion ». Il s'agit d'un bloc 1,4 litres TSI capable de fonctionner aussi bien à l'essence qu'au gaz naturel liquéfié (GNL). Bien secondé par sa boite 6 vitesses, la Golf peut parcourir 420 kms sur un plein de gaz. Elle consommera alors 3,4 kgs de GNL pour 100km, ce qui correspond à des rejets de CO2 de 94g/km. En conduite sportive, elle passe de 0 à 100 km/h en 10,7 secondes et atteint 195 km/h. Le bonus à l'achat est de 200 euros.


Puissance, sobriété et faibles rejets pour la Golf 7 GTD diesel (109g/km)


Passons aux sportives avec d'abord la turbo-diesel GTD qui allie puissance, sobriété et rejets maîtrisés. Voici ses chiffres : le couple qui est le point fort des moteurs diesel a été porté à 280Nm pour 184ch, la consommation est de 4,2 litres/100km et les rejets plafonnés à 109 g de CO2/km. Soit une réduction de 25g/km depuis la précédente version. Ni bonus, ni malus pour cette motorisation sportive.

La nouvelle mouture du fameux moteur sportif diesel du groupe Volkswagen est de retour dans une livrée plus puissante de 14 ch qui revendique le 0 à 100 km/h en 7,5 secondes et 230 km/h en vitesse maximale.

Golf7_Geneva (4).jpg

Performances et baisse des rejets pour la GTI (139 g/km)


Notre dernière protagoniste est la moins sobre, celle qui rejette le plus de CO2 parmi les nouvelles Golf, mais comme elle nous faisait fantasmer quand on était petit, on se retournera quand même sur son passage. Elle propose un 2 litres turbo à essence. C'est la plus puissante des Golf de grande série jamais construite puisqu'elle développe 230 ch (169 kW) contre 210 ch pour l'ancienne en réalisant la prouesse de consommer 18% d'essence de moins au 100 km, soit tout de même 6 litres en moyenne. Ses rejets de CO2 qui atteignent 139 g/km imposeront le règlement d'un malus de 100 euros. Seulement ! Serait-on tenté de dire… Les ingénieurs allemands ont bien travaillé car si le moteur relâchait 2 g de plus par km, ce serait 300 euros à l'achat !

Par Technologic Vehicles
comments powered by Disqus
Découvrez
Archives
Sur le même sujet...