Bodyboard électrique Kymera

27/02/2013

Kymera c’est une nouvelle façon d’envisager le jet-ski et les sports nautiques, ce bodyboard motorisé fait appel au financement participatif afin de proposer une production en série et même un modèle tout-électrique

Kymera_electric_bodyboard (2).jpg

James Wood est l’inventeur du Kymera, un bodyboard motorisé par un moteur à essence. Selon lui, son prochain objectif est de remplacer ce moteur bruyant et polluant par un tout-électrique. La tâche est plus ardue qu'il n'y parait car eau et électricité font rarement bon ménage…

Néanmoins l'homme est plein de ressources puisqu'il a crée seul son engin transportable sous le bras comme on peut le voir dans la vidéo, et en même temps capable d'emmener son unique passager à plus de 20 km/h sur l'eau. L'engin est actuellement vendu au prix élevé de 5000 euros en raison du petit volume et de sa production artisanale.

Pour réaliser l’électrification de son véhicule, James a décidé de proposer à des particuliers-investisseurs de financer la construction d'une petite usine moderne qui devrait lui permettre de diviser ce prix par deux. Il fait donc appel à tout-un-chacun grâce au crowdfunding très en vogue ces derniers temps pour les start-up. 
 

Réglable grâce à un ordinateur


Son idée est de mettre également à profit les particularités d'un système fonctionnant à l'électricité en permettant aux utilisateurs de son bodyboard électrique de le connecter à un ordinateur par une prise USB afin d'ajuster un certains nombres de paramètres tels que la puissance, l'accélération, le déclenchement de l'alerte de décharge batterie. Bref un engin réellement interactif !

Kymera_electric_bodyboard (3).jpg


Dans l'idéal, James Wood voudrait installer une batterie amovible de 1 kWh dans son engin et un moteur de 6kW initialement bridé à un 1 ou 2 kW afin de préserver l'autonomie... La « planche » elle-même, qui sera semblable à celle du modèle actuel fera près de deux mètres de long et sera capable d'emmener des adultes jusqu'à 100 kilos. Le poids de l'utilisateur fera fortement varier l'autonomie mais Wood estime que la capacité de la batterie devrait permettre de s'amuser pendant une heure à la vitesse de 16 à 24 km/h. L'engin pèsera environ 22 kg.

Si le projet voit le jour grâce au crowdfunding, plusieurs versions seront proposées avec des tailles différentes, et comme James Wood pense à tout, il a même imaginé un pack de panneaux solaires pouvant être installé sur le toit de votre auto afin de recharger votre Kymera en moins de 4 heures en plein soleil pour 3000 euros de plus. Une variante toute carbone réduisant le poids de 3,6 kilos est également envisagée. 

Un autre projet de bodyboard électrique avait été présenté en France, il s’agit du Exo par ExoConcept.

Par Technologic Vehicles
comments powered by Disqus
Archives
Sur le même sujet...