Infiniti M35h GT Premium : technophile de série

07/12/2012

Japonaise typée ne cherchez pas d’ostentatoire, cherchez la finesse dans ses lignes sculptées par l’aérodynamique, discrète mais racée.


Infiniti_M35h (5).jpg

L’intérieur est un véritable cocon, sur toute la voiture, on compte à peine sur les doigts d’une main les plastiques au toucher non flatteur alors que le frêne Japonais verni et parsemé de poudre d’argent rehausse encore le sentiment de luxe ressenti.

 Infiniti_M35h (6).jpg

Le confort à bord est digne des meilleures allemandes -en plus douillet- à l’image du ciel de toit de la version 2012, ou des panneaux de portes…

Motorisation et fiche technique


C’est lorsqu’on laisse parler son moteur que l’on prend véritablement la dimension de la voiture, la volupté devient bestiale. Le couple est surprenant, la version hybride est d’ailleurs plus performante mais aussi plus économique que la M37 ou la M30d.

La M35h dispose en effet de 364ch tout en étant plus légère que la version diesel (15kg de moins) malgré la batterie qui empiète sur le coffre (offrant désormais 350litres) mais qui permet grâce au système hybride d’annoncer des émissions de 159g/km.

Quatre modes de conduite sont disponibles, sport, normal, eco, et snow. La boite à 7 rapports est souple, sans à-coups mais c’est en séquentiel que l’on prend la mesure de la voiture et de son V6 dans les tours.

Le freinage régénératif est quasi imperceptible au lâcher d’accélérateur, un accélérateur qui fait la balance entre puissance électrique ou hybride à partir d’une pression supérieure a 20%. Le mode ECO consiste d’ailleurs en un garde-fou avec une résistance supérieure de la pédale.

Technologies embarquées


A bord de cette Infiniti M35h la technologie est bien maitrisée, non intrusive, celle que l’on remarque le plus vite en ville est le freinage automatique en ville qui évite des surprises de dernière minute, un avertisseur sonore vous rappelle d’abord a l’ordre et la pédale de frein se durci pour être plus réactive.

 Infiniti_M35h (6).jpg

Dans cette finition GT Premium, la palette des technologies embarquée est longue, freinage automatique, avertisseur de franchissement de ligne, avertisseur d’angle mort, régulateur de vitesse intelligent…

Le GPS est facile d’utilisation et propose des indications de parcours limpides, en 3D avec représentation des files de circulation et même du décor ! Impressionnant à Paris par exemple…

Une sonorisation discrète se charge d’avertir les passants en mode électrique, un système appelé VSP et qui fonctionne en dessous de 50km/h, en marche arrière le bip de recul est en revanche moins délicat…

Consommation constatée

Sur autoroute, à vitesse stabilisée a 120km/h la consommation oscille aux alentours des 7 l/100km, alors qu’en ville arrêts et redémarres fréquents font passer la voiture au dessus des 10l/100km malgré la présence du moteur électrique.
 

Infiniti_M35h (7).jpg

Prix


Disponible à partir de 55.090€ en finition GT une seule option supplémentaire est au catalogue, le pack Connectiviti+ à 2400€.

Concernant la GT Premium qui fait l’objet de notre essai elle est disponible à 61090€ full-option de série, seules les couleurs perlées ajoutent 950€ à l’addition.
Voila qui change des standards du segment !

Nouveautés Infiniti pour 2013


Début 2013 une version hybride de la G sera présentée avec des caractéristiques sportives, concernant le FX hybride, toujours aucune annonce officielle mais l’hybridation du célèbre SUV de la marque semble se profiler pour 2014… Une voiture sportive a aussi été annoncée pour le Salon de Detroit, reste a vérifier si l’électrification sera de la partie… A suivre !



Par Technologic Vehicles
comments powered by Disqus
Découvrez
Archives
Sur le même sujet...