Better Place obtient 40 millions d’euros de prêt de la part de l’Europe

04/09/2012

Le réseau d’échange de batterie Better Place (compatible avec la Renault Fluence) à obtenu un important soutient financier de la Banque Européenne d’Investissement. Cette aide de 40 millions d’euros permettra à l’entreprise implantée principalement en Israël et au Danemark de développer d’autres projets. 


Pourquoi s’embêter à recharger la batterie vide de son véhicule électrique alors qu’il serait bien plus rapide de l’échanger contre une autre déjà chargée ?  L’idée a le mérite d’être claire et… d’exister, puisqu’en quelques minutes, les machines des stations d’échange du réseau Better Place vous échangent automatiquement votre batterie déchargée pour une pleine. 

Vous devez pour cela vous rendre en Israël ou au Danemark, les seuls pays où la marque est ouverte au public (sinon il s’agit de stations tests, notamment avec des taxis comme au Japon ou plus récemment a Amsterdam) et vous abonner au système et payer un frais mensuel qui dépend du nombre de kilomètres que vous effectuez. 

Il vous faudra également une voiture dont la batterie est compatible avec les infrastructures et là, le choix est plutôt limité. Seule la Fluence dispose de la technologie « EasyBat » initiée par Better Place mais il ne serait pas impossible que la future Renault Zoé en soit pourvue. A suivre… 

Les 40 millions « prêtés » par l’Europe seront essentiellement consacrés au déploiement de nouvelles stations au Danemark et en Israël d’où la société est issue et où plus de 500 Fluence roulent actuellement. 

Better Place est soutenue par la banque HSBC et la holding d’investissement Israël Corporation. La société a levé plus de 750 millions de dollars de financement en actions à ce jour et envisage sérieusement de se développer dans d’autres pays. 

Par Technologic Vehicles
comments powered by Disqus
Découvrez
Archives
Sur le même sujet...