La Fisker Karma débarque en France, prix à partir de 102300€

16/04/2012
Aston-Martin, Jaguar ou Tesla n’ont qu’à bien se tenir car Fisker n’est pas n’importe qui. Cette marque américaine de voitures de luxe connait un certain succès Outre-Atlantique et espère s’imposer dans l’hexagone avec la berline à prolongateur d’autonomie Karma. 

Fisker_Karma_France_Emil-Frey_JC_Debard.JPG

On le sait, le luxe ne connait pas la crise et a battu un record mondial en 2011 avec un chiffre d’affaire de 960 milliards d’euros. Le marché automobile s’adjugent ¼ de ce total pour le plus grand bonheur des pétroliers avec des monstres de puissance engloutissant parfois plus de 20 l/100 km. 

A côté, la Fisker Karma fait figure de chameau de compétition avec une consommation moyenne homologuée de 2,1 l/100km. Tout simplement hallucinant quant on voit les performances annoncées !

Deux moteurs électriques, un par essieu fournissent une puissance cumulée de 403chevaux. Une fois déchargées les batteries sont alimentées par le moteur thermique de 2.0 l qui porte l’autonomie à 483 km.


En mode zéro émission, la voiture peut parcourir plus de 80 km grâce à un châssis allégé en aluminium. 


Sa conception fait la part belle aux évolutions technologiques responsables:
Son toit abrite des panneaux solaires qui rechargent les batteries et devraient permettre de rouler plus de 300 km par an avec zéro émission. Les boiseries intérieures proviennent d’arbres n’ayant pas été abattus et les selleries sont composées d’étoffes précieuses et bannissent le cuir selon l’appellation « animal-free ».  


Seule voiture disponible au catalogue pour le moment, la Karma devrait être rejointe prochainement par sa petite sœur l’Atlantic qui a été présentée au salon New-York 2012. 

Côté prix, il vous en coutera 102300 euros pour vous porter acquéreur d’une Karma mais vous bénéficierez d’une prime de 3 500 euros. Le prix élevé se justifie par les techniques employées et la rareté du modèle. Cinq modèles seulement sortent chaque semaine des chaines de montage finlandaise de Valmet.

Après Tesla dont la qualité des voitures électriques est reconnue, le petit nouveau Fisker espère bien se faire une petite place au soleil doré du luxe écolo. 

Article par Jeremi Michaux

Par Technologic Vehicles
comments powered by Disqus
Découvrez
Archives
Sur le même sujet...