Mercedes SLS AMG E-Cell, coup d'oeil sous la carrosserie

11/03/2012
Depuis le 11 Janvier 2011 au Salon de Detroit nous savions que la Mercedes SLS E-Cell allait etre produite, mais depuis aucune nouvelle information n’avait filtré sur sa fiche technique definitive. 

Cette Supercar electrique sera produite en partenariat avec AMG inutile donc de preciser que nous attendons cette future merveille avec impatience autant de par sa ligne pure et que technologie avant-gardiste qui permettra de rouler dans la descendante de la 300SL mais avec zero emissions...

Cette SLS E-Cell développera donc 392kW (532ch) de puissance et un couple de 880 Nm grâce à 4 moteurs électriques situés à proximité de chaque roue, le tout alimenté par 3 batteries Lithium-Ion de 16kWh. Sur cette SLS E-Cell le carbone est omnipresent : tunnel de transmission qui sert également de boitier monocoque pour les batteries…

SLS_E-Cell_powertrain (16).jpg

Ce boitier est une innovation en terme de sécurité, en effet l’ensemble des batteries et des systèmes à haute tension sont enfermés à l’intérieur de cette coque en carbone quasi indestructible, ce qui garantit une étanchéité parfaite en cas d’accident, évitant toute déformation ou détérioration.

En ce qui concerne la construction de cette SLS AMG E-CELL, Mercedes innove à nouveau : les moteurs électriques sont situés sur les essieux -et non dans les roues- afin de réduire au maximum les masses non suspendues, ils sont associés à des freins en Carbone Céramique pour encore plus de gain de poids.

Cette disposition par rapport aux moteurs permet un excellent contrôle de la voiture, en effet chaque roue peut être contrôlée indépendamment afin de permettre une meilleure traction par temps humide, un passage en courbe plus rapide (en augmentant la vitesse de rotation des roues à l’extérieur du virage ou en freinant celles à l’intérieur du virage pour permettre à la voiture de pivoter plus facilement et d’avoir une plus grande stabilité en courbe rapide). 

SLS_E-Cell_powertrain (16).jpg 

Ces éléments conférant a la voiture un dynamisme hors-norme sont directement calculés par la voiture selon la vitesse, le nombre de tours minutes des moteurs et l’angle de braquage du volant.

En ce qui concerne la fiche technique, le zéro à 100 km/h est confirmé en 4 secondes ce qui reste très proche du 6,3 litres V8 de 571ch qui réalise cet exercice en 3,8 secondes, la bande son en moins pour la E-CELL mais le CO2 en plus pour le 6.3 AMG !

Par Technologic Vehicles
comments powered by Disqus
Découvrez
Archives
Sur le même sujet...