BASF investit 30 millions de $ dans les BioCarburants (Renmatix)

03/01/2012
Après avoir déjà attiré 30 million de $ lors d’un premier tour de table en Septembre, Renmatix vient de lever 50 million de $ supplémentaires (dont 30 millions pour BASF) avec leur technologie brevetée appelée Plantrose.

Ce procédé utilisant la biomasse est le moins couteux connu a l’heure actuelle pour obtenir du sucre cellulosique « Cellulosic Sugar » grâce à l’hydrolyse supercritique « SuperCritical Hydrolysis », et n’utilise pas de produits chimique pour la réaction, simplement de l’eau comme solvant.

Il réduit ainsi les coûts connus avec la production enzymatique grâce à une technique différente via un processus issu de l’industrie pharmaceutique ou encore plus simplement de la production de café ! Et ouvre la porte a la production en grandes quantités a un coût concurrentiel.

Deux étapes principales : 
-Premièrement fractionnement de la biomasse puis séparation des éléments solides
-Hydrolyse de la cellulose grâce à de l’eau supercritique (température et pression élevée) 

Conventional_biofuels_process.jpg

Le procédé Plantrose est également bien plus rapide, la réaction ne prenant que quelques minutes au lieu de parfois plusieurs jours…

Des biocarburants qui pourraient ensuite être utilisés dans les véhicules mais aussi dans l’industrie chimique…
Autre avantage significatif cette technologie ne repose pas sur des plantes comestibles mais sur du bois, déchets de canne ou paille…

Voici un tableau comparatif des méthodes connues actuellement

Conventional_biofuels_process.jpg
Via GigaOM/Renmatix
Par Technologic Vehicles
comments powered by Disqus
Découvrez
Archives
Sur le même sujet...