Une commande géante de véhicules électriques

20/09/2010

C'est le contrat qui devrait en principe lancer la voiture électrique en France : depuis quelques jours, les discussions sérieuses ont commencé entre une vingtaine de constructeurs automobiles et l'Ugap, la centrale d'achats qui opère d'ordinaire pour l'Etat ou les collectivités publiques ici mandaté par une vingtaine d’entreprises publiques ou privées (La Poste, RATP, SNCF, Aéroports de Paris, Air France, Bouygues, Veolia, Areva…)

En jeu, une commande ferme de 23.000 véhicules sur quatre ans de 2011 à 2015 qui a été découpé en trois lots :
- Une fourgonnette électrique (15.000 unités), dotée d'environ 3 mètres cubes de charge utile (ex : Renault Kangoo ZE, Peugeot Partner électrique, Citroën Berlingo ou Ford Transit Connect).

- Une petite voiture deux places (4.000 unités)

- Une berline 4 ou 5 places, de la taille d'une Clio (4.000 exemplaires également).

Chaque lot sera attribué à un seul constructeur.
Il n'y a pas à ce stade de plafond financier (ces modèles coutant de 30.000 à 35.000€), mais un critère intangible : « Le coût total d'utilisation sur cinq ans des véhicules (électricité comprise) doit être équivalent à celui des modèles thermiques » affirme Valérie Terrisse directeur des achats de l'Ugap.

 

Face à cet « effet de masse », les constructeurs ont été nombreux à postuler cet été. Des groupes de leasing automobile seraient également présents . « Une vingtaine de candidats sont sur les rangs, venant du monde entier, de taille et de structure très différentes », explique aux « Echos » Valérie Terrisse.

 

Source : Les Echos

Par Technologic Vehicles
comments powered by Disqus
Découvrez
Archives
Sur le même sujet...